Questions sur la sophrologie


Les questions les plus consultées

_____

 

– À qui s’adresse la sophrologie ?

C’est une des questions qui revient souvent. La sophrologie s’adresse à tout public, de tout âge et de toute origine.

– Quelle est la durée d’une séance de sophrologie ?

Une séance en individuelle avec votre sophrologue dure environ 1H00.

La séance de groupe peut varier entre 1 à 2 heures.

  Doit on porter une tenue particulière pour les séances de sophrologie ?

Aucune tenue spécifique n’est requise pour pratiquer la sophrologie. En effet, un point essentiel à retenir, est en ce sens que la sophrologie se pratique où l’on veut quand on veut, donc de ce fait dans la tenue du moment.

– Combien de séances de sophrologie doit-on envisager ?

En général il faut compter entre 5 à 12 séances, mais tout dépend de l’objectif que l’on se fixe et de la motivation que l’on porte à sa démarche. Chaque personne est unique, le protocole proposé l’est tout autant.

Il est bon de noter que parfois pour certaines personnes, 3 séances sont au moins nécessaires pour ressentir les premiers effets.

– Est-ce que grâce à la sophrologie je vais pouvoir arrêter mes médicaments ?

La sophrologie ne se substitue pas aux professionnels de la santé, ne prodigue de diagnostic ni de prescriptions médicales et ne se substitue pas aux traitements médicaux en cours. Elle est en revanche un formidable outil d’accompagnement vers un mieux être certain.

La diminution ou l’arrêt des médicaments se fait toujours avec l’accord du professionnel de santé.

– Doit-on répéter les séances de sophrologie à la maison ?

La réponse est oui ! La sophrologie doit se pratiquer dans son quotidien sans artifices (parfum, encens, musique, obscurité…). Ainsi peut-on pratiquer la sophrologie chez soi, au travail, dans la voiture (à l’arrêt dans les bouchons par exemple), dans une salle d’attente… La sophrologie se pratique debout, assis, allongé, les yeux fermés le plus souvent, mais parfois les yeux ouverts c’est possible aussi.

Plus l’on s’entraîne à la sophrologie, plus les bénéfices se font ressentir.

Plus l’on s’entraîne à la sophrologie, plus vite on parvient à trouver l’état de bien-être recherché.

 – À quel rythme doit-on s’entraîner ?

L’idéal serait une fois quotidiennement. Plus on fait entrer la sophrologie dans notre quotidien avec une pratique régulière, plus on atteint un nouvel équilibre et une meilleure qualité de vie.

– Dans une séance de sophrologie de groupe, doit-on obligatoirement partager son expérience personnelle ?

La sophrologie n’est pas une thérapie de groupe dans laquelle les participants partagent leurs expériences.  En sophrologie la liberté de la personne est une valeur fondamentale. Ce qui a été vécu pendant la séance peut se partager, mais ce n’est en aucun cas obligatoire.

– La sophrologie est-elle juste une méthode de relaxation ?

Encore une question qui revient très souvent. Dans la sophrologie, il ne s’agit pas tant de rechercher la relaxation mais plus volontiers de repérer ou « libérer » les sensations telles qu’elles sont (les tensions éventuelles, comme l’état du corps relâché). La relaxation n’est pas un but en soi mais un moyen.

– Quelle est la différence entre hypnose et sophrologie ?

En hypnose et auto-hypnose, il y a la recherche d’une modification subjective de l’expérience, d’une « dissociation » mentale, un changement ou une altération des perceptions, des sensations, pensées et comportements (d’après la définition de l’American Psychological Association).

En sophrologie il s’agit au contraire de développer une perception actuelle de notre réalité (d’abord corporelle puis d’une manière globale) et du monde extérieur (à partir du 2ème degré de la relaxation dynamique) la plus juste, réaliste que possible.

 – Comment se déroule une séance de sophrologie ?

Lors de la première visite, le sophrologue explique les concepts de base de la sophrologie. Vient ensuite l’entretien qui nous permet de faire connaissance.

C’est une méthode qui permet de centrer notre attention sur notre corps et ce faisant, de prendre conscience de notre monde intérieur, de nos sentiments, de nos pensées. Elle met également en évidence notre état de stress et notre état émotionnel.

Chaque séance qui suit débute par un rappel de la technique présentée lors du rendez-vous précédent ; celle-ci devra être pratiquée journellement entre les deux séances, afin d’évaluer l’impact ressenti dans la vie quotidienne. Cette « analyse » appelée analyse vivantielle, permet au sophrologue d’orienter la personne dans sa pratique et d’élaborer pour elle une nouvelle technique spécifiquement adaptée à ses besoins

 

Vous avez des questions, vous souhaitez me faire part d’un commentaire ou tout simplement vous désirez échanger sur votre situation? Sentez-vous libre de me contacter.

 

Je suis membre adhérente à la Chambre Syndicale de la Sophrologie. J’adhère sans réserve à sa charte déontologique.